Aller au contenu

Publié le :

Open Innovation : quand les grands groupes ouvrent leurs portes à leurs pairs

#Veille #Open Innovation

L’innovation se trouve souvent plus près qu’on le croit. Et les bonnes idées sont nombreuses chez nos voisins. C’est en partant de ce constat que le Club Open Innovation a organisé sa première Learning EXpedition à Paris pour une quarantaine de ses membres.

 

Au programme : une plongée au cœur de 3 sièges de grands groupes (Unibail Rodamco, Bouygues Immobilier et Icade) pour comprendre la façon dont ces derniers mettent en œuvre de façon concrète l’innovation.

 

« L’objectif était d’aller visiter des lieux d’innovation internes chez des grands groupes parisiens afin d’inspirer les autres membres du club qui souhaiteraient se lancer dans cette démarche. Au-delà de la simple visite, l’idée était aussi de profiter de leur retour d’expériences sur la genèse de ces lieux : quels ont été les freins, les motivations, les directions engagées et l’impact à l’interne comme à l’externe » précise Sophie Malbé, déléguée générale du Club Open Innovation.

Les différents lieux choisis répondaient tous à des objectifs différents mais dans une même volonté d’acculturer leurs équipes à l’innovation et de changer les façons de travailler.

 

Réunir tous les acteurs de l'écosystème dans un lien dédié 

Tout d’abord Le Mixer qui accueille à la fois le programme d’Accélération d’Unibail « l’UR link », des postes de coworking, les équipes RH, RSE et innovation du groupe ainsi qu’une salle de sport. C’est un lieu hybride qui cristallise toutes les ambitions d’innovation du groupe : s’ouvrir à l’écosystème, travailler avec des startups, leur proposer des expérimentations dans leurs centres commerciaux, acculturer les collaborateurs. Dominique Barthoux, directeur Groupe des innovations digitales et du programme Ureka! à URLab, a affirmé que la présence du Mixer dans les locaux du siège social permet réellement d’inscrire l’innovation au cœur de la stratégie du groupe.

 

Accompagner le changement sur le long terme 

La problématique d’Icade était de profiter du déménagement du siège à Issy les Moulineaux pour changer complètement les façons de travailler des collaborateurs : ouverture des espaces, flex office, suppression de bureaux individuels pour les managers,… tout cela afin de désiloter l’organisation. Jean-François Galloüin, directeur de l’innovation a témoigné des difficultés d’adaptation rencontrées au départ par les différents services, qui ne sont pas encore appropriés les espaces communs. Preuve que le changement de culture d’entreprise s’accompagne : c’est d’ailleurs le rôle de l’équipe innovation, qui favorise les échanges quotidiens entre les équipes en mettant notamment en place des déjeuners une fois par mois avec un collaborateur choisi au hasard, une initiative baptisée Meeticade.

 

Co-construire un lieu avec ses collaborateurs 

Enfin la visite de Bouygues Immobilier a été l’occasion pour les membres du Club de découvrir comment le groupe a complètement réinventer les espaces de travail du siège grâce à un concours d’innovation interne qui a mobilisé l’ensemble des collaborateurs. D’abord testée sur 300m² à la Ruche puis étendue à tous les étages, la transformation des locaux s’est faite sur un mode 100% collaboratif, pour répondre au mieux aux envies et aux besoins de chacun des métiers du groupe : chaque service a pu créer son propre univers et la salle du conseil a été repensée et ouverte à tous les collaborateurs. Afin de garantir la réussite du projet, des « chefs de village » qui sont au plus près des réalités du quotidien ont été désignés.

Mathieu Barbaud, directeur de l’open innovation a expliqué que le siège est conçu comme une vitrine, une façon d’attirer les talents mais aussi un lieu d’échange avec des partenaires, des startups et plus généralement tout l’écosystème de l’innovation. L’immobilier est un secteur qui évolue assez lentement, sur des tendances longues, il était donc impératif selon Mathieu Barbaud que le groupe Bouygues Immobilier commence à se réinventer dès maintenant.

 

Après une LEX à New York en mai dernier qui a permis de découvrir des lieux emblématiques, cette journée parisienne a été l’occasion de créer de véritables synergies entre les membres de Club Open Innovation et a donné lieu à de véritables partages d’expertise et de bonnes pratiques.

 

Partager sur :

Lire aussi #Veille, #Open Innovation

Open Innovation & RSE : Comment concilier impact positif et rentabilité ?

Le 18 avril dernier, le Club Open Innovation a organisé un atelier intitulé « Du good washing… au vrai business » pour comprendre si au-delà d’un affichage marketing « tendance », il est possible de concilier impact positif et rentabilité économique. 

 

4 intervenants, représentants d’association, startup, ETI et grand groupe ont témoigné sur leurs démarches et leurs motivations pour mettre en œuvre des actions à impact positif, ainsi que le bilan qu’ils en tirent aujourd’hui. S’engager pour le bien… oui mais à quelles fins…